Go to Top

5 chansons pour vous aider à effacer vos données

Comme c’est très souvent le cas, les méthodes employées par les entreprises en matière d’effacement de données sont presque aussi importantes que les méthodes de stockage de données. Les entreprises consacrent beaucoup d’efforts, de temps et d’argent pour protéger minutieusement les données tout au long de leur cycle de vie. Toutefois, la pratique est un peu éloignée  de la théorie. En effet, la fin de vie des appareils électroniques et surtout les données qu’ils contiennent ne bénéficient pas toujours du même niveau d’attention.

Alors que l’effacement des données en entreprise prend de plus en plus d’ampleur, il est important aujourd’hui de se focaliser sur la mise en place d’une politique de conservation et d’effacement de données de manière définitive et efficace. Alors, comment les organisations effacent-elles les données ?

Pour répondre à cette question, nous avons compilé des données musicales dans notre précieuse boite à musique et identifié le top 5 des chansons sur l’effacement de données sur des périphériques de stockage.

1.    A Little Respect – Erasure

“Give a little respect to me » , en français,  « Donne-moi un peu de respect », 

Tout d’abord, ce hit nommé « Erasure » est de 1988. Cette année-là, la capacité de stockage de données sur votre  Prairie Tek 220  est de 20 Mo maximum. Les appareils actuels stockent des quantités de données relativement importantes, qui doivent toutes être effacées à la fin de leur vie.

Les répercussions pour ne pas avoir effacé correctement les données peuvent être graves, surtout sur le plan financier avec l’entrée en vigueur de la RGPD. La preuve est dans le titre de la chanson : Assurez-vous de donner le processus d’effacement des données le respect qu’il mérite pour éviter de lourdes amendes et une mauvaise réputation. Cependant, si vous croyez que « effacer » signifie simplement « supprimer» vos données, ou « formater » votre appareil, alors détrompez-vous …

2.   I’m Still Standing – Elton John

“And did you think this fool could never win, well look at me, I’m coming back again.”, en français, ” Et pensais-tu que cet imbécile ne pourrait jamais gagner, regarde-moi bien, je reviens.”

C’est en 1983 que Monsieur Elton a écrit cette chanson, soit cinq ans plus tôt. Cette chanson exprime le fait que vos données chantent sur vos toits si vous pensez que le simple fait d’appuyer sur «Supprimer» ou de formater votre appareil supprimera définitivement toutes vos données.

Cela dit, pour vous débarrasser définitivement de vos données, vous avez besoin d’un logiciel et/ou d’un matériel spécialisé afin que vos données « ne reviennent jamais » !

Soyez rassurés, vos données ne peuvent pas très bien chanter et cela ne causera des problèmes que si vous les laissez faire.

3.   Never Gonna Give You Up – Rick Astley

“Never gonna give you up… Never gonna say goodbye.”, en français, “Je ne t’abandonnerai jamais … Je ne te dirai jamais au revoir.”

Il semble que nous n’avons jamais assez des années 80. Comme Rick Astley l’a bien indiqué dans cette chanson : la manière de traiter les données en entreprise « ne va-t-elle  jamais vous abandonner » ?

Dès lors que l’entreprise effectue un audit pour déterminer quels documents doivent être conservés, conformément au respect du RGPD, vous risquez de constater que vous stockez des données inutilement. Que ce soit sur disque ou sur bande, le stockage des données a bien sûr un cout et ce n’est pas bon marché !  C’est pourquoi, une gestion efficace de votre budget et de votre espace de stockage constitue un atout considérable pour votre entreprise si elle doit se débarrasser des données stockées inutilement. Cela réduira également les risques de violation de données en cas de cyberattaque.

D’une pierre deux coups !

4.   Out of Touch – Hall & Oates

“You’re out of touch, I’m out of time”, en français,  “Vous êtes déconnecté, je n’ai plus de temps”.

Si ce bouquin de Hall & Oates vous fait penser à Décembre 1984 ou vous donne envie de jouer à « GTA Vice City » ou de danser, il y a un message important à retenir ici : Vos politiques de conservation et destruction de données sont-elles « déconnectées » de votre infrastructure actuelle ?

Que ce soit un smartphone, un serveur Exchange ou un ordinateur portable C-suite, vous devez vous assurer que vos politiques de conservation et d’effacement de données sur les différents dispositifs utilisés au sein de votre organisation sont à jour.

Si ce n’est pas le cas, votre entreprise a tout intérêt à revoir et analyser son mode de traitement des données avant l’entrée en vigueur du RGPD. Chaque appareil aura besoin d’effacer les données d’une manière différente, en particulier s’il s’agit de systèmes de stockage virtuels.

5.   No Surprises – Radiohead

“No alarms and no surprises, please”, en français, en français,  ” Pas d’alarmes et pas de surprises, s’il vous plaît”

Lorsque vous recycler, revendez ou disposez d’un périphérique de stockage, la dernière chose que vous voulez est que vos données réapparaissent à nouveau. Pour éviter que cela ne se produise, jouez ce morceau de l’album OK Computer de 1997, récupérez le logiciel ou le matériel et effacez-le. En prenant les mesures nécessaires, sachez que même un professionnel de la récupération de données ne pourra récupérer vos données.

Notez que : aucune trace de données = pas de surprises !

Avez-vous d’autres chansons à nous proposer ?

Tweetez @OntrackFR

Photo : Egle_pe / www.pixabay.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *