Go to Top

Méfiez-vous des disques SSD bon marché en provenance d’Asie

Une arnaque bien connue, qui s’est déjà produite il y a quelques années, arrive de nouveau sur le marché : des disques SSD externes de grande taille  et des clés USB de plusieurs téraoctets sont proposés sur des plates-formes de shopping en ligne telles qu’Alibaba, EBay, Amazon & Co pour une somme dérisoire, souvent 20 euros seulement. Cependant, ces produits ne font pas que faire miroiter des promesses. Ils menacent aussi vos données

Cela a été le cas d’un employé haut placé d’une entreprise allemande réputée qui nous a envoyé le soi-disant « disque SSD« , acheté sur Internet pour quelques euros et ensuite été utilisé au travail, pour une récupération de données.  Cependant, après l’ouverture du « lecteur », nos experts du laboratoire ont rapidement compris ce qui avait causé la perte de données :  au lieu d’une carte de circuit imprimé classique, le technicien n’a trouvé qu’une clé USB de quelques gigaoctets et un bloc d’aluminium pour servir de poids et imiter un média normal.  

Le contrôleur reprogrammé à l’intérieur indique une capacité de stockage plus importante

Un examen plus poussé a révélé que la clé USB intégrée avait été reprogrammée non seulement pour afficher une capacité de 2 To, mais aussi pour se comporter comme si elle avait réellement cette capacité. Pour cette raison, la clé USB a été réécrite plusieurs fois jusqu’à ce que la limite de la capacité réelle soit dépassée, puis les données précédentes ont été effacées. Le résultat est que les données un peu plus anciennes que le client voulait conserver ne pouvaient tout simplement plus être récupérées, pas même par les meilleurs spécialistes en récupération de données. Le client n’a remarqué l’effacement des données qu’après un certain temps. 

Un véritable problème Mondial

Ce problème n’est pas limité à l’Europe : à peu près au même moment, un autre disque est apparu dans notre laboratoire de Brisbane, en Australie, pour une récupération de données. Encore une fois, le disque étiqueté comme un disque Seagate était lui aussi un faux. Il se composait d’une clé USB beaucoup plus petite et d’un « poids » supplémentaire à l’intérieur du boîtier en plastique SSD. Ici aussi, le faux disque SSD de 2 To se composait d’une clé USB bon marché, où le logiciel du contrôleur a été programmé et ainsi « piégé » en prétendant avoir beaucoup plus de place pour écrire que sa véritable capacité. Le résultat est qu’après la saturation de l’espace de stockage réel, bien plus réduit, les anciennes données ont été écrasées sans aucune chance de récupération des anciennes données.  Pour en savoir plus sur cette histoire, consultez le post LinkedIn de Tim Black (notre directeur des opérations DST et ingénieur en chef de la récupération des données en Australie).

Trop beau pour être vrai…

Ainsi, lorsque vous pensez qu’une annonce et son prix semblent trop beaux pour être vrais, il y a de fortes chances pour que ce produit bon marché soit un faux. Si vous achetez un tel disque SSD externe, non seulement vous risquez de payer excessivement cher pour un faux disque, mais il y a de grandes chances que vous perdiez aussi des données importantes. Et si – comme décrit précédemment – les données sont écrasées, il n’y a plus aucune chance de récupérer vos données.

Mieux vaut acheter un disque SSD externe d’une marque bien connue et d’un vendeur digne de confiance sur une plate-forme d’achat en ligne comme Amazon, eBay ou autres. En outre, vérifiez la grille tarifaire moyenne du produit que vous achetez sur Internet ou dans les magasins. Si le produit offert est bien en dessous de ce prix, vous devriez envisager de ne pas l’acheter, surtout s’il vient de Chine ou d’un autre pays asiatique comme Singapour ou Hong-Kong, où la plupart des fausses pièces informatiques sont assemblées.

Pour plus d’informations sur les services de récupération de données d’Ontrack, voir https://www.ontrack.com/fr/recuperation-donnees/

Droit d’image: Ontrack Data Recovery 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *