Go to Top

Comment gérer les anciennes bandes de manière efficace

Les spécialistes en bandes magnétiques de chez Ontrack Data Recovery font face à une demande croissante de leurs services en gestion de bandes partout dans le monde depuis ces dernières années. D’après les experts en charge de ces projets, de nombreuses entreprises possèdent déjà des quantités importantes d’anciennes bandes dans leurs données archivées. Ceci n’a rien d’étonnant sachant que le support de stockage sur bandes est connu pour sa capacité à conserver les données et fichiers pendant très longtemps. Dans de nombreux cas, les laboratoires Ontrack Data Recovery ont reçu des bandes datant de près de 40 ans qui contiennent encore des données.

Et la tendance consistant à conserver des données sur une longue durée (l’archivage à long terme) ne va pas disparaître. La bande magnétique continue à jouer un rôle sur le marché du stockage : elle est très économique en comparaison avec la quantité de données pouvant être stockée et les autres supports de stockage tels que les disques durs, les lecteurs SSD ou même le cloud, si l’on considère l’investissement nécessaire et la durée de vie prévue des données stockées.

Toutefois, un grand nombre d’entreprises font face à certains problèmes avec leurs anciennes bandes utilisées pour archiver des données plusieurs années plus tôt. Après 10, 20 ou même 30 années, elles retrouvent de nombreuses bandes dans leurs archives mais ne disposent plus de l’équipement nécessaire à la lecture des données. Ontrack a conduit une enquête il y a 3 ans qui montra qu’en moyenne 25 % des administrateurs informatiques en Allemagne, en Autriche et en Suisse ne savaient pas ce que contenaient leurs bandes archivées.

Par ailleurs, dans de nombreux cas, ils ne disposaient plus du matériel nécessaire, tel que les lecteurs de bandes, les câbles et les pilotes appropriés pour faire fonctionner le matériel, ni de l’ancien logiciel de sauvegarde, ni de l’ancien système d’exploitation permettant d’accéder à l’appareil et aux bandes.

Ainsi, dans de nombreux cas, une partie importante des outils nécessaires a simplement disparu pour de bon, parce que l’entreprise a décidé de faire des économies sur les coûts en licence pour le logiciel ainsi que sur les salaires du personnel requis pour la maintenance, ou parce qu’elle a décidé de se débarrasser de l’équipement en pensant que les bandes ne seraient plus nécessaires avant la fin de la durée de vie des données. Dans tous les cas, les administrateurs actuels se retrouvent avec des caisses d’anciennes bandes auxquelles ils n’ont plus accès.

Ceci peut entraîner de graves problèmes dans certaines situations où des données sensibles vieilles de plusieurs décennies peuvent être nécessaires pour des raisons juridiques ou commerciales. Imaginez simplement une action en justice dans le secteur de l’énergie ou des transports pour laquelle les données techniques d’une centrale électrique ou d’un avion sont requises dans un court délai et que les bandes ne soient pas accessibles.

Comment les entreprises peuvent-elles faire face à ce problème de bandes inaccessibles à l’avenir ?

Les experts en bandes magnétiques de chez Ontrack ont observé de nombreux cas où des entreprises n’ont pas été en mesure d’accéder à leurs données dans un délai raisonnable. Afin de vous protéger contre une telle situation, leurs conseils sont les suivants :

  1. Maintenir l’infrastructure de sauvegarde logicielle et matérielle en bon état aussi longtemps que les données sont supposées être conservées en vertu des lois et réglementations. Ceci implique de payer les licences et les coûts de maintenance annuels et d’avoir à disposition des experts expérimentés pendant les nombreuses années à venir,
  2. Ou alors, faire appel à un logiciel commercial spécial qui vous permet de migrer ou de gérer les versions obsolètes de vos anciennes bandes vers des versions plus récentes ou vers un autre logiciel de sauvegarde et/ou d’autres formats de bandes. Toutefois, là encore, ceci entraînera des coûts annuels en licence et en maintenance ainsi qu’en personnel expérimenté jusqu’à ce que les données ne soient plus nécessaires,
  3. Ou alors, faire appel à un fournisseur de services de gestion de données pour transférer et stocker les bandes dans ses locaux spécialisés, avec la possibilité de restaurer les données à tout moment. Cette option entraînera des coûts mensuels ou annuels pour l’hébergement des bandes, et si besoin, la récupération des données sur les bandes et leur transfert vers le centre de données de l’entreprise.

Sachant que toutes ces options entraînent des coûts, de nombreuses entreprises peuvent se montrer reluctantes et penser que c’est trop coûteux ou inadapté à leurs besoins, mais si vous vous trouvez dans cette situation, vous devriez au moins faire appel à un fournisseur de services spécialisé dans la récupération et la gestion de données sur bandes, tel qu’Ontrack, pour créer un catalogue et un inventaire à partir de vos bandes stockées afin que vous sachiez quelles données se trouvent sur quelles bandes au cas où vous en auriez besoin.

Si vous n’en avez pas besoin avant la fin de la durée de vies de vos données, vous avez de la chance. Si vous avez besoin des données, vous saurez exactement sur quelle bande ou ensemble de bandes se trouvent les données, il vous suffira alors de contacter Ontrack pour récupérer les fichiers nécessaires.

Pour obtenir davantage d’informations sur les services en gestion de bandes offerts par Ontrack.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *