Go to Top

[Kingston Technology] Des lecteurs SSD pour remplacer les disques durs

Les lecteurs à l’état solide sont la prochaine évolution en matière de stockage sur PC, ils fonctionnent de façon plus rapide et silencieuse, et ils chauffent moins que la technologie dépassée utilisée dans les disques durs. Et sachant que les lecteurs SSD n’ont pas de parties en mouvement, ils sont plus durables et plus fiables que les disques durs.

Quelles sont les différences entre un lecteur SSD et un disque dur ?

Les disques durs sont basés une technologie développée au milieu des années 1950 qui utilise des disques rotatifs magnétisés. Les données sont inscrites sur ou lues à partir de ces disques rotatifs par des têtes en mouvement. Les disques durs sont des appareils mécaniques avec de nombreuses parties en mouvement et sont par conséquents sujets aux défaillances ou aux interférences mécaniques dues aux conditions environnementales telles que la température, les impacts et les vibrations. Pour ce qui est des lecteurs SSD, les disques et les têtes ont été remplacées par des puces mémoires, de façon comparable aux clés USB, aux cartes SD ou aux produits CompactFlash. Les lecteurs SSD n’ont pas de parties en mouvement, ce qui élimine quasiment les latences de rotation associées aux disques durs. D’autre part, les SSD sont moins sujets aux conditions environnementales que les disques durs traditionnels. Les SSD sont destinés à être la prochaine génération en matière de supports de stockage de masse, ils ont par conséquent les mêmes facteurs de forme et les mêmes ports SATA que la génération actuelle de disques durs.

Un lecteur SSD est-il beaucoup plus rapide ?

Il est à noter que les lecteurs SSD ne sont pas sujets aux limitations physiques des disques durs. Les disques durs dont de forme ronde (comme un CD) et les données stockées vers l’intérieur du disque sont par conséquents récupérées à des vitesses plus lentes que les données stockées vers l’extérieur. En ce qui concerne les SSD, l’accès est simultané sur l’ensemble du lecteur. D’autre part, la performance du disque dur est réduite à cause de la fragmentation des données, tandis que la performance du SSD est faiblement affectée par ce phénomène, et ce même dans le cas de données non contigües. Ceci permet au SSD d’être environ 10 fois plus rapide qu’un disque dur de 7200 RPM.

Disque SSD Kingston

Avec ce billet de blog, Kingston Technology et Ontrack Data Recovery lancent une nouvelle série d’articles traitant de « L’utilisation du SSD en informatique ». Outre l’intérêt des informations de base concernant la technologie, dans les mois à venir, des articles sur les applications et les produits spécifiques de Kingston seront publiés, ainsi que d’autres concernant les possibilités actuelles en matière de récupération de données sur les supports de stockages Flash et sur les cartes SSD. Cette série d’articles entre dans le cadre d’une collaboration entre Kingston et Ontrack qui vise à stocker et restaurer de façon sécurisée les données des lecteurs à l’état solide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *