Go to Top

A la rencontre d’Adrian Briscoe, responsable APAC

Depuis combien de temps travaillez-vous chez Ontrack ?

Depuis 2003. J’ai rejoint les Royaume-Uni après avoir travaillé à Hong-Kong, où je travaillais pour PwC dans le département des investigations informatiques. Je suis ensuite parti en Australie pour installer notre bureau Ontrack à Brisbane, ouvert en août 2005. 

Qu’est-ce qui différencie Ontrack de ses concurrents ?

La faculté de pouvoir coder du tac au tac ! Avec une grande équipe de développeurs, des logiciels et des outils de substitutions peuvent être réalisés rapidement afin d’aider nos clients à récupérer / migrer leurs données et gérer de nouveaux types de fichiers, configurations RAID ou même périphériques SSD.

Etant donné que je viens d’un milieu où tous les outils était développés par une société externe, sans aucune flexibilité, le moment où j’ai commencé à travailler chez Ontrack a été une révélation : j’ai pu explorer le potentiel de plus de 500 outils dont nous sommes propriétaires afin d’accompagner le client à travers ses demandes. 

Comment envisagez-vous le futur de la récupération de données ?

Les disques durs (avec plateau tournant) sont encore faits en millions d’exemplaires, la façon dont les données sont stockées gagne en complexité avec toujours plus de périphériques SSD et de chiffrement, la quantité de données non structurées grandis de façon exponentielle… Je dirais que les services de récupération de données ont encore de beaux jours devant eux afin d’aider les personnes à récupérer les données qu’ils ont perdu et à mieux connaître les docuements qu’ils ont en leur possession.

Comme l’univers, la quantité de données va croître à l’infini, mais la façon dont nous les stockons va changer. Et Ontrack, avec ses capacités d’adaptation, occupe une position unique pour faire face à ces nouveaux défis du stockage de données. 

Quelle est votre meilleure anecdote Ontrack ?

Les récupérations de données sur support de vidéosurveillance offrent toujours les meilleures histoires, surtout là où les incendies criminels sont concernés.

Je me souviens d’une récupération où un bâtiment a été délibérément incendié. Le client nous a apporté le support de vidéosurveillance carbonisé pour une récupération de données. Etant donné que les parties internes du disque dur n’étaient pas endommagés nous avons pu effectuer la récupération, et ainsi voir sur les vidéos le bras d’une personne plaçant une poubelle en feu dans la salle des serveurs !   

Pourquoi pensez-vous qu’Ontrack est une société où il est bon de travailler ?

L’héritage et la continuité. Ontrack effectue des récupérations de données depuis 1986 et certains membres sont toujours dans l’entreprise. Pour toute équipe il est vital d’avoir des fondations solides. La capacité à s’adapter et à changer est également très important dans l’environnement dans lequel nous vivons.   

Quel est votre film favori ?

Star Wars IV de 1977 était vraiment épique. Qui veut la peau de « Roger Rabbit » était le début des films d’animation et les vieux films de James Bond fonctionnement toujours avec moi. Plus récemment « Ready Player One »…

Quelle est votre nourriture favorite ?

Après avoir vécu à Hong Kong pendant 5 ans, la nourriture asiatique est ma favorite mais l’Australie a une culture gastronomique fantastique donc j’ai l’embarras du choix pendant mes voyages.

Quels sont vos hobbies ?

La douce musique des moteurs de voitures et de motos. Utiliser mes mains le week-end me procure ma dose de détente après avoir envoyés des emails toute la semaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *