Go to Top

Etude Ontrack: Diminution du taux de perte de données grâce aux sauvegardes.

Vers une diminution du taux de perte de données

À l’occasion de la journée mondiale de la sauvegarde, Ontrack a réalisé une étude internationale auprès de plus de 800 de ses clients et partenaires. Cette dernière démontre que de plus en plus d’utilisateurs se protègent contre la perte de données grâce à la mise en place de sauvegardes. Cela montre un contraste par rapport aux années précédentes, où plus de 30% des sondés n’effectuaient jamais de sauvegardes. La proportion de ces utilisateurs a chuté de façon spectaculaire jusqu’à seulement 2%.

Cela est l’une des raisons pour lesquelles environ 13% des sondés ont subi une perte de données.

Une évolution des mentalités vers un renforcement de la sécurité de leurs données est perceptible dans l’utilisation de solutions de sauvegarde : Contrairement à 2017, où seul 43% des sondés ont pu récupérer entre 75 et 100% de leurs données via une sauvegarde, 76% ont pu les récupérer l’année dernière. C’est également une bonne amélioration par rapport à 2016 : le taux de récupération via sauvegarde était alors de 66%.

Les données concernant la fréquence des sauvegardes de données n’ont guère changé… 62% des sondés effectuent des sauvegardes quotidiennement en 2018, en 2017 ils étaient 58%. 16 % des utilisateurs réalisent des sauvegardes hebdomadaires, contre 20 % en 2017.

Un shéma qui se répéte

L’année dernière, 4% des sondés ont déclaré vérifier quotidiennement le bon fonctionnement de leur sauvegarde en s’assurant de l’état de fonctionnement du périphérique, et de sa fiabilité en cas de perte de données. 24% d’entre eux ont fait l’objet d’un test hebdomadaire, et 35 % d’un test mensuel.
En 2017, 27% vérifiaient leur sauvegarde de façon hebdomadaire, et 32% mensuellement.

Ainsi, comment se fait-il qu’en 2018, nous pouvons observer une chute du taux de perte de données, de 19.5% à 13% , alors qu’en parallèle, la fréquence de sauvegarde et de contrôle est restée pratiquement la même?

Une évolution des méthodes de sauvegarde

Nous pensons que cela est lié aux méthodes de sauvegarde utilisées. Par rapport à 2017, nous observons une hausse des sauvegardes sur service de cloud et serveur en ligne l’année dernière. Le taux est alors passé de 20% à plus de 38% , soit presque le double. En parallèle, il y’a eu une augmentation des sauvegardes sur clé USB, d’environ 9% en 2017 à 18% en 2018. En outre, le partage de sauvegardes sur bande magnétique est resté pratiquement inchangé, passant de de 10% à 9%.

 Dans l‘ensemble, les utilisateurs ont modifié leurs habitudes de sauvegarde pour aller vers les sauvegardes cloud, externalisant les risques. En outre, de nombreux utilisateurs – près de 18% – ont déclaré utiliser un service de stockage réseau ( NAS) séparé pour sauvegarder leurs données, par conséquent – si les options de récupération du NAS sont correctement paramétrées et fonctionnelles – cela a eu un impact significatif sur la réduction des risques de perte de données. 

Malgré cette perspective encourageante, les résultats de cette étude ne doivent toutefois pas entraîner les utilisateurs vers un faux sentiment de sécurité, dans leur environnement privé et professionnel!

A l’occasion de cette journée, nous vous conseillons d’utiliser une solution de sauvegarde, mais aussi de la contrôler régulièrement. Si une perte de données survient et que vous n’êtes pas en mesure ou n’avez pas les connaissances nécessaires pour récupérer vos données, contactez un expert en récupération de données comme Ontrack afin de prévenir toute autre défaillance grave du système ou perte de données irréversibles .

L’étude Ontrack a été réalisée aux Etats-Unis, aux Royaume-Unis, Allemagne, Suède, Pays-Bas et France. Au total, 810 personnes ont répondu à cette enquête.

Résultats de l’étude

Copyright: Ontrack Data Recovery.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *