Les différentes pannes sur les systèmes RAID

Written By: Ontrack

Date Published: 17 novembre 2023

Les différentes pannes sur les systèmes RAID

RAID pour Redundant Array of Inexpensive Disks est une configuration de stockage mise en place par l’université américaine de Berkeley dès 1987. Le but est alors de répartir les données sur différents disques durs afin d’améliorer la performance et/ou la sécurité du système.

En fonction du type de RAID adopté, les conséquences face à une panne sont différentes. Voici un article qui vous aidera à adopter les bons gestes pour un dépannage RAID efficace.

RAID 0 : une configuration performante, mais fragile

Souvent utilisé par les joueurs en quête de vitesse de transfert et par de nombreuses entreprises qui ont besoin de rapidité dans l’accès aux données, à l’exemple des sociétés de post-production, le système RAID 0 consiste à répartir les données entre différents disques durs, au moins deux, pour accélérer la vitesse de lecture et d’écriture.

Une panne RAID qui survient sur ce type de configuration est très dommageable, parce que la défaillance d’un disque dur remet en cause l’intégrité de toutes les données. Le RAID 0 convient uniquement à un univers de travail où la performance est plus importante que la sécurité des données.

RAID 1 : la sécurité par clonage

Le système RAID 1 consiste à mettre deux disques durs en miroir. Les données écrites sur un disque dur sont ainsi clonées sur son alter ego de manière identique. Ce type de stockage offre un excellent niveau de sécurité, car la tolérance à une panne RAID est élevée. En clair, si un disque dur tombe en panne, le miroir permet de faire une sauvegarde.

Par contre, son principal inconvénient est le manque d’optimisation de l’espace de stockage disponible, et il n’y a par ailleurs pas de gain de performance, notamment en écriture. Dans les cas très rares d’une double défaillance (surtension, choc, inondation…), la récupération est assez aisée puisqu’on dispose de deux disques redondants qui peuvent se compléter.

RAID 5 : une alternative performante et tolérante aux pannes

En dehors des RAID 0 et 1, il existe différents types de RAID qui fonctionnent sur l’insertion de données de parité dans les unités de stockage. Le bit de parité permet de reconstituer les données à partir des données d’autres disques.

Sur le RAID 5 qui est le plus utilisé sur ce système, le bit de parité est réparti entre les différents disques, à la différence du RAID 3 et 4 dont les données de parité sont stockées sur un seul système. La tolérance à la panne du RAID 5 est plus élevée, les autres étant plus exposés à la panne du disque qui accueille les bits ou les blocs de parité. Le RAID 5 est un parfait équilibre entre performance et sécurité.

Que faire en cas de panne sur un serveur RAID ?

Les sinistres impliquant des données sont inévitables. Le fait d'accepter cette réalité constitue la première étape dans la conception d'un plan d'urgence.

Comme le temps joue toujours contre l'équipe informatique en cas de sinistre, les détails d'un plan de reprise après sinistre sont essentiels. Voici quelques conseils prodigués par les techniciens en récupération de données de Ontrack, à appliquer en de problème sur votre serveur RAID :

  • N'enregistrez pas de nouvelles données sur le serveur qui pose problème : choisissez toujours un autre serveur ou emplacement,
  • En cas de problèmes avec Microsoft Exchange ou d'erreurs SQL, n'essayez jamais de réparer la banque d'informations Exchange ou la base de données d'origine : copiez les données, si possible, et travaillez avec la copie,
  • Si des données ont été effacées, éteignez immédiatement l'appareil concerné. N'arrêtez PAS Windows avant. Vous réduisez ainsi le risque que des données soient écrasées,
  • Si un disque d'un système RAID tombe en panne, vous ne pouvez pas simplement le remplacer par un disque en cours d'utilisation dans un autre système RAID. Vous devez d'abord mettre à zéro le disque de remplacement,
  • Lorsqu'un disque dur produit des bruits mécaniques inhabituels, éteignez-le immédiatement et demandez l'aide d'un professionnel,
  • N'échangez jamais les positions des disques dans une matrice RAID,
  • N'utilisez pas de programme de réparation de disque dur ni de programme de défragmentation si vous avez des problèmes avec vos données,
  • N'utilisez pas de programme de réparation de disque en cas de problème avec une matrice RAID après une panne de courant si le système de fichiers semble suspect ou si vous ne parvenez pas à le monter une fois le courant rétabli.

Intégrez les services de récupération de données de Ontrack à votre plan d'urgence. En cas de problème sur votre serveur RAID, vous pourrez envisager simultanément plusieurs approches de récupération de données. Cela se comprend, dans la mesure où l'objectif principal est que l'entreprise accède à ses données le plus rapidement possible.

Ontrack : des solutions de récupération RAID

Avec la multiplication des données échangées, les serveurs et les postes de travail, même équipés d’un système de stockage RAID 1 ou RAID 5, sont susceptibles de tomber en panne, la durée de vie d’un disque dur n’étant pas illimitée. Le RAID 0 a fortiori est exposé à des pertes de données.

Ontrack est un spécialiste de la récupération de données, capable de reconstituer l’unité logique à partir des différentes unités physiques. Dans une récupération de données RAID, l’ordre de lecture est primordial et il est de fait nécessaire de recréer la matrice, un travail que les ingénieurs maîtrisent.

Topics:

RAID Recovery

Newsletter

KLDiscovery Ontrack Sarl, 2, impasse de la Noisette, 91370 Verrières-le-Buisson, France (voir tous nos bureaux)