Perte de données logique ou physique ?

jeudi 14 octobre 2021 par Ontrack

Data Recovery

Il s'agit du deuxième article de cette série de formation Ontrack, une collection d'articles conçus pour vous aider à identifier les défaillances de périphériques et les scénarios de perte de données qui peuvent nécessiter l’aide d’un service de récupération de données professionnel.

Maintenant que vous avez exploré en profondeur les détails de votre scénario de perte de données, il est temps de diagnostiquer le type de perte de données qui s'est produit.

Perte de données logique

Si votre appareil ne semble pas endommagé à première vue et qu'il est toujours reconnu comme un périphérique de stockage lorsqu'il est connecté à un système, il y a de fortes chances qu’il s’agisse d'une panne logique. Plusieurs causes doivent alors être prises en compte :

  • Données supprimées,
  • Disques durs formatés,
  • Corruption,
  • Ransomware ou malware,
  • Problèmes de micrologiciels.

Lors d’une récupération de données logique, il est essentiel de mettre le système hors tension et de déconnecter le périphérique de stockage. Si le périphérique reste sous tension, le risque de perdre des données de manière permanente existe. En effet, la lecture et de l'écriture constantes de données sur le support de stockage pourraient résulter en un écrasement définitif des données perdues.

En résumé ? S'assurer que le périphérique de stockage endommagé est complètement déconnecté de sa source d'alimentation augmente les chances de réussite de la récupération des données.

Perte de données physique

Contrairement à la perte de données logique, la perte de données physique est plus simple à identifier (surtout si le support est physiquement endommagé). Les incidents de perte de données physiques typiques sont les suivants

  • Chutes et chocs,
  • Écrans cassés ou écrasés,
  • Dégâts des eaux,
  • Dégâts causés par le feu,
  • Défaillance mécanique,
  • Bruits de cliquetis ou de grincement.

Il est important de garder à l'esprit que dans les cas de perte de données physiques, toute nouvelle tentative d'utilisation de l'appareil peut aggraver la situation et que les efforts de récupération à l'aide d'outils logiciels amateurs sont susceptibles d'échouer.

En résumé ? La perte physique de données nécessite l'attention d'un ingénieur expert en récupération de données.

L'étape suivante de la récupération des données

Maintenant que vous connaissez les deux catégories de pertes de données que vous pouvez rencontrer, il est temps de jeter un coup d'œil aux différents types de défaillances qui peuvent affecter les disques durs et les SSD.

Si vous souhaitez avoir recours à des experts, demandez dès aujourd'hui un devis gratuit auprès du leader mondial de la récupération de données.