Suppression de machines virtuelles : 15 To de données perdues

The Situation

La suppression accidentelle de machines virtuelles chez un grand fournisseur de services entraîne la perte massive de bases de données de messagerie.

L'opérateur sans fil a stocké toutes ses bases de données Microsoft® Exchange réparties sur 24 LUN de 2 To séparés sur un EMC® VNX 5400 à l'aide de machines virtuelles VMware®. Il a également été configuré pour que chaque base de données ait une copie miroir sur un LUN différent. Toutes les machines virtuelles ont été supprimées accidentellement, entraînant la perte de courrier électronique pour toute l'entreprise. Le client a initialement contacté VMware pour obtenir de l'aide.

The Solution

Lorsque l'équipe d'assistance de VMware a réalisé l'ampleur de la perte de données, elle a immédiatement contacté Ontrack pour obtenir de l'aide. Un ingénieur Ontrack a évalué la situation et a déterminé qu'une récupération de données à distance serait l'option la plus rapide et la plus économique pour le client. L’ingénieur a expliqué en détail le processus au client qui l'a accepté et a connecté les LUN au système propriétaire de récupération de données à distance. Ontrack a réuni une équipe de 3 ingénieurs et 2 développeurs afin de fournir la récupération la plus rapide possible.

Les développeurs d'Ontrack ont ​​rapidement créé les outils nécessaires pour améliorer le succès de la récupération. Après seulement quelques heures, la première machine virtuelle a été reconstruite, permettant l'extraction des bases de données Exchange. L'équipe a ainsi continué à reconstruire toutes les machines virtuelles critiques jusqu'à ce que la messagerie du client soit de nouveau opérationnelle.

The Resolution

À la fin du projet, un total de 15 To de données a été récupéré avec un temps d'arrêt minimal pour le client.