Récupérer

Il n'y pas de récupération trop petite ou trop grande pour l'équipe de récupération de données la plus expérimentée du secteur.

Récupérez vos données

Effacer

Effacez en toute sécurité les données sensibles de tous vos supports : serveurs, disques durs, SSD, mémoire Flash, smartphones...

Sécurisez vos données

Restaurer

Economisez du temps et des ressources en gérant Microsoft® Exchange, SharePoint ou SQL avec Ontrack® PowerControls™.

Restaurez vos données

Gérer

Ontrack propose un large éventail de services pour gérer vos bandes magnétiques : récupération, restauration, indexation, catalogage...

Gérez vos bandes

Votre satisfaction vaut plus que toutes les récompenses !

 

Découvrez l'émotion et le soulagement de nos clients après avoir récupéré leurs précieuses données. Nous n'aurions pas pu mieux le dire. Heureusement ils le disent pour nous !

Notre passion, les données

[Kingston Technology] SDD Entreprise contre SSD Client (2ème partie)

Dans la première partie de cet article, nous avons abordé les différences entre SSD entreprise et SSD client en matière de performance et de fiabilité. Aujourd’hui nous parlerons de leurs différences en matière d’endurance. Nous terminerons par un bref récapitulatif des conclusions de cette étude.

[Kingston Technology] SDD Entreprise contre SSD Client

Pendant des années, de nombreux centres de données d’entreprise à cadences élevées et à faible latence ont fait confiance aux disques durs (HDD) pour leurs serveurs et font à présent face à des problèmes de performance. Aujourd’hui, ceux-ci considèrent les lecteurs à l’état solide (SSD) comme une solution de stockage viable pouvant améliorer la performance, l’efficacité et la fiabilité de leurs centres de données tout en abaissant les coûts de fonctionnement.

Gérer et restaurer les anciennes bandes de manière efficace

Aucun support de stockage n’est plus fiable que la bande magnétique. C’est une très bonne nouvelle pour les personnes travaillant dans l’administration informatique, qui doivent faire face à une quantité croissante de données et les archiver pendant 10 ou 20 années, voire plus, pour des raisons juridiques ou réglementaires, mais cela peut devenir un sérieux problème lorsque les données sont nécessaires après plus d’une décennie.